Comment je choisis les marques présentes sur la boutique ?

J’ai remarqué que vous étiez très curieux de savoir comment je fonctionne au quotidien ! Je le comprends tout à fait d’ailleurs puisque moi-même, en tant que consommatrice je suis très intéressée de savoir ce qu’il y a dans les coulisses des marques ou entreprises que j’affectionne.

Aujourd’hui, je vous propose donc de découvrir de quelle façon je choisis les marques présentes sur Azaé Pur et comment j’ai évolué à ce sujet.

Au commencement : 2015

Mon premier critère de choix a toujours été le suivant : l’absence de tests sur les animaux. J’y ai toujours été très sensible et je ne voulais en aucun cas cautionner une marque qui faisait ou « laissait faire » des tests sur les animaux (bien qu’à l’époque, la Chine tout ça, je ne savais pas vraiment…). J’ai donc choisi les marques en fonction de cela dans un premier temps. Ensuite venait le rapport qualité/ prix et enfin la composition. J’ai pris le parti de privilégier les marques petits budgets sur la boutique. On peut donc résumer cela comme ça : je souhaitais des marques bio/ naturelles de qualité à petits prix et non testées sur les animaux.

Depuis l’ouverture, j’ai fait des erreurs, je me suis remise en question un nombre incalculable de fois. J’ai retiré des produits de la vente car leur composition ne me convenait pas. J’ai même faillit retirer deux marques de la vente lorsque j’ai eu un doute de vente en Chine…et finalement les rumeurs étaient infondées. Bref, je n’hésite pas à me remettre en question et je ne ferme pas les yeux lorsque je découvre quelque chose que j’ignorais jusque-là. Certains puristes me diront que certaines marques ne sont pas labellisées Cruelty free, ce qui est vrai. Cependant, j’ai discuté avec chacune des marques à ce sujet et je leur donne toute ma confiance. Bien entendu, je reste attentive aux informations nouvelles qui pourraient arriver. 

 Au début cela s’arrêtait là mais vous allez voir que j’ai pas mal évolué et que ça va encore continuer !

2016, l’année du Zéro Déchet

Début 2016, j’ai commencé à me questionner sur l’impact écologique de mon activité sur la planète, ce qui était peu présent jusque-là. Je n’avais pas encore conscience de cet aspect du e-commerce et me contentais d’emballer mes colis le plus écologiquement possible. Et oui, la vente en ligne, le transport et compagnie, ça créé des déchets. Si on y rajoute les bouteilles en plastique, ça n’est finalement pas le mode de distribution le plus écologique qui soit. Je me suis alors tournée vers des marques plus écolo. Cela a commencé par Clémence et Vivien, puis Lamazuna, So Champs, Pachamamaï et enfin My Boo Company. J’ai vraiment voulu ajouter cet aspect à mon projet de départ. C’est devenu quelque chose d’important pour moi.

Je me suis alors questionnée : devrais-je retirer les autres marques du site ? Ne vais-je prendre que des marques zéro déchet à présent ? J’en suis arrivée à cette conclusion : non ! Mais vais-je les privilégier ? oui bien entendu ! D’une part, je pars du principe que tout n’est pas encore possible/ parfait en version solide. Exemple : personnellement si je n’utilise plus que du shampoing solide, je peux dire adieu à mes cheveux en pleine forme. Si je n’utilise que des déos solides : bonjour les plaques sous les bras (bien qu’il semblerait que ça commence à bouger de ce côté).

D’autre part, mon but est aussi de m’adresser à des personnes qui débutent dans la cosmétique bio. Et il faut le dire : au début le solide, ça peut faire peur. On met souvent du temps à s’y mettre, on a des aprioris…bref ça ne vient pas du jour au lendemain ! Et puis à force d’en entendre parler partout, on teste un shampoing solide, on apprécie…puis un savon et ainsi de suite. Je continuerai donc à prendre des marques bio tout ce qu’il y a de plus conventionnel, mais je privilégierai les marques solides/ qui font un réel effort écologique.

2017 : Je m’interroge sur certains ingrédients

En 2017, j’ai commencé à m’interroger sur cet ingrédient que l’on retrouve souvent dans le maquillage bio : le carmin. Pour ceux qui ne connaissent pas cet ingrédient, il s’agit en fait d’un petit insecte, la cochenille que l’on écrase pour réaliser un pigment rouge.  Honnêtement,  cet ingrédient me déplaît. J’ai alors commencé à chercher une marque de maquillage bio à petit prix qui propose des rouges à lèvres sans carmin, et ce dans des teintes foncées notamment. Et bien voilà : je n’ai rien trouvé.  Si quelqu’un connaît la perle rare, je vous écoute avec attention (il existe bien sûr des marques mais je sais que le prix sera un gros frein pour la plupart de mes clientes).

J’ai alors discuté avec plusieurs personnes à ce sujet et les avis divergent : on me dit que le consommateur qui y est sensible n’achètera pas de produits contenant cet ingrédient, mais que néanmoins je ne dois pas m’en vouloir de lui laisser le choix. Je me suis contentée de cette version un petit moment mais vraiment, non, à moi ça ne me convient pas. Ma conscience me le rappelle sans cesse et j’ai donc décidé de ne plus prendre de maquillage contenant cet ingrédient, même si ce sont des produits très appréciés (ce qui est le cas des crayons rouges à lèvres Avril par exemple). Vous l’apprenez donc dans cet article, lorsque les derniers produits avec carmin seront vendus, je n’en reprendrai plus. Tant pis s’il y a deux rouges à lèvres qui se battent en duel sur la boutique, j’ai confiance en l’avenir. Je suis sûre que de belles marques françaises vont voir le jour et nous créer de superbes produits ! J’y ai longuement réfléchi et je veux rester droite dans mes bottes, tant pis si ça me fait perdre des ventes 😉

J’espère que cet article vous aura plu. Je vous remercie de rester bienveillants en commentaire et je vous dis à très bientôt !

 

2 Comments

  • Emy Jolie

    Publié 3 octobre 2017 9 h 25 min 0Likes

    Coucou ! Super intéressant de voir le cheminement de tes idées au fil des années 😀
    C’est vrai que lorsque l’on débute le zéro déchet c’est assez effrayant haha 😛
    Bisouuuuuus <3

    • Marine

      Publié 4 octobre 2017 9 h 31 min 0Likes

      Coucou ! Merci beaucoup !
      Oui au début c’est pas forcément évident ^^
      Bisous !

Laisser un commentaire